jeudi 18 juin 2009

La Presse imprimée, chu pu capable!

Ça fais des mois que je n’ai lu un seul journal imprimé. Pas un seul.


Et ce n'est pas parce que je suis astreint à l'abstinence pour soigner une quelconque intoxication aux scoops.


Bien au contraire, je m’injecte maintenant plus de 3000 nouvelles par jour à travers un agrégateur de fils RSS et Twitter.


Mais hier, en guise de soutien envers la presse imprimée qui se meurt, j’ai fait l’effort citoyen de lire un journal papier.


Triste constatation: je ne suis plus capable de lire l’actualité sur papier. Que des nouvelles dépassées, déconnectées, moribondes, qui datent de plus de 24h à 48h.


À quoi sert une nouvelle quand elle n’en est plus une? Elle ne sert qu’à nous salir les mains d’encre caduque et qu'à remplir des poubelles déjà trop pleines...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire