vendredi 22 mai 2009

Touche finale sur mon 1e roman, Drapetomania ou le combat de coq. Polar gothique, fable existentielle. La mort est un jeu, la vie un joueur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire