dimanche 19 juillet 2009

Trois ans de prison pour un poème

Mounir Saïd Hanna Marzouk, fonctionnaire le jour, poète quand la lune se lève, a eu le malheur d'écrire quelques proses vitrioliques sur le président Hosni Moubarak. Il a été condamné à passer trois ans au trou.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire